jardin naturel, présence d'un apiculteur

Jardin naturel, favorisant la biodiversité

© Bee-naturalles / Unsplash

La gestion différenciée

Parfois qualifiée de gestion raisonnée durable ou évolutive durable, la gestion différenciée est une façon de gérer les espaces verts en favorisant la biodiversité animale et végétale.

Entretenir autant que nécessaire, mais aussi peu que possible !

Alors que certains espaces peuvent être intensivement tondus ou taillés pour des usages précis (ex : terrain de football), des espaces différenciés seront plutôt laissés à eux-mêmes, fauchés ou extensivement pâturés, afin d'y conserver des refuges pour la biodiversité et une plus grande diversité de paysages.

Bien choisir les plantes et arbustes

Choisir des arbustes et plantes dits "à croissance lente ", c'est :

  • produire peu de déchets végétaux,
  • éviter une taille de haie et jardin trop fréquente,
  • consommer moins de ressources en eau.

Aménager ses espaces verts différemment

Installer des hôtels à insectes, des abris pour les auxiliaires du jardin, sont autant de techniques pour :

  • favoriser une biodiversité riche et harmonieuse,
  • réduire les coûts et le temps d’entretien,
  • réduire la production de déchets végétaux.

La gestion différenciée est un mode plus respectueux de l’environnement, écologique, en alternative à la gestion horticole intensive et qui s'adapte à l'usage des lieux.

Publié le 23 juin 2019 - Mis à jour le 08 juillet 2019

Guide mon jardin malin